N'oubliez pas de vous présenter

N’oubliez pas de vous présenter
Une fois que vous êtes inscrit(e), n’oubliez pas, svp, de vous présenter en quelques mots, en laissant un message dans la rubrique Bienvenue > Bonjour, moi c’est … Juste quelques mots, sur vous, votre intérêt pour le développement durable, suffisent amplement. Et c’est plus convivial, pour la suite. :slight_smile:

Bonjour
Moi, c’est Hervé B. adhérent à Gaïa Energies.
Je suis certain que l’on se prépare un avenir difficile et qu’il faut agir pour limiter les dégâts.
Agir en local, bravo … quand on aura des résultats. Il faut le faire, ce sera difficile.
Agir en global car je suis effaré de ne pas trouver de mouvement contre (par exemple) le tourisme spatial. Combien de traversée de Belfort dois-je faire en vélo pour compenser le week-end dans l’espace en amoureux de Jef Besos et ses ami.es ?? Je n’ai trouvé qu’une pétition pour que l’on interdise à Elon Musk de rentrer sur terre lors de son voyage prochain sur Mars.

J’avais envie de dire cela … Mais bien sûr, revenons à la politique locale sur ce site, il y a déjà beaucoup à faire

2 « J'aime »

Bonjour ! :wave:

Moi c’est Zoé R., je suis Paysagiste-Concepteur :herb: (on ne peut plus dire “Architecte-Paysagiste”) et Urbaniste :house_with_garden:
Je suis également, conseillère municipale de Belfort et communautaire du Grand Belfort.

Je m’intéresse à l’environnement et au développement durable depuis toute petite : ma première sensibilisation (et action) a été à l’école primaire, à l’âge de 6 ans, lorsque nous avions du ramasser (avec une partie de ma classe) tous les déchets que l’on pouvait trouver le long de la savoureuse (et au champ de mars) sur 1km.

Je n’ai pas arrêté depuis, à sensibiliser mes proches et à agir (personnellement ou collectivement) pour la protection de l’environnement et le développement durable.
C’est également pour ces intérêts que j’ai choisi mon métier : remettre du lien entre l’homme et son environnement, grâce au Paysage et au végétal.

Je suis consciente de l’avenir difficile qui se prépare (comme a pu le relever Hervé B.), et c’est pour cette raison que je suis convaincue que si nous agissons collectivement, nous pouvons arriver à faire bouger les choses (même si c’est peu, c’est toujours mieux que rien du tout).

Au plaisir d’échanger :slight_smile:

Bonjour,
Moi, je suis Thomas SOIRON. Je n’habite pas directement dans le territoire, mais à proximité, car proche d’Héricourt. Je suis actuellement en reconversion professionnelle pour m’orienter vers la sensibilisation aux enjeux du changement climatique et effectuer des Bilans Carbone pour les entreprises et collectivités locales.
A titre personnel, j’ai réellement découvert le changement climatique que récemment. Et depuis, je ne cesse d’approfondir le sujet. Je crois qu’une fois que l’on a compris l’ampleur de ce changement et les impacts qu’il va impliquer, il n’est pas possible de rester inactif car il y a énormément à faire et en peu de temps… En tout cas, c’est la voie que j’ai choisie !
Au plaisir de pouvoir contribuer à l’adaptation du Grand Belfort !

Bonjour,
Moi c’est Amandine. Je suis maman d’une petite fille et belfortaine d’adoption. Je suis très sensible aux questions environnementales et vivement inquiète de ce que l’on va pouvoir laisser à nos enfants…
Je suis très impliquée dans la vie associative (monnaie locale, sensibilisation aux changements climatiques…) et, d’un point de vue professionnel, très impliquée dans la santé environnementale (autre vaste sujet).
Pour reprendre les mots de René Dubos (qui ne datent pas d’hier !) nous devons effectivement AGIR LOCAL et PENSER GLOBAL !
J’ai donc franchement envie que ce PCAET puisse donner naissance à de belles choses pour un avenir désirable sur notre territoire. En espérant que l’on ne réservera pas le même sort à ce PCAET qu’à la convention climat…

Bonjour,
je suis Mathilde Regnaud, élue municipale et communautaire à Belfort.
La lutte contre le changement climatique et le respect de notre environnement sont des sujets qui m’animent depuis de longues années, et qui sont en partie à l’origine de mon engagement politique : nous le savons, nous devons agir vite et réellement si nous voulons laisser à nos enfants une Terre vivable…et c’est très loin d’être gagné.
Je suis également persuadée que c’est par l’action contre le réchauffement climatique qu’on arrivera à établir la justice sociale, car on le sait, ce sont les plus vulnérables qui souffrent le plus de ce changement (et des mauvaises politiques qu’on met en oeuvre jusqu’à présent pour le réduire). Enfin, comme Zoé l’a fait remarquer, c’est toutes et tous ensemble qu’on peut réussir à proposer des solutions justes et durables !

Bonjour,
Je suis Jean-Jacques Vernier, retraité, adhérent à l’association En Commun Pour Belfort.
Ma première approche de l’écologie date du milieu des années 1970 avec la campagne présidentielle de René Dumont, le rapport Meadows, et je dois avouer qu’à l’époque il était difficile de bien intégrer la portée de leur travail … et aujourd’hui, malheureusement, force est de constater que nous devons admettre que leurs projections n’étaient pas que pure élucubration…
Malgré tout, même si nous ne pouvons pas revenir sur la situation que nous avons dégradée, il faut essayer de modifier ce qui peut l’être, d’où ma (mes) contribution(s).

1 « J'aime »

Bonjour,
je suis mère de deux ados, enseignante, ambassadrice Ecofrugal, conseillère municipale. J’ai à coeur de faire bouger les lignes pour nous adapter au mieux au changement climatique.

Bonjour,

Moi c’est Hugo FELICE salarié à l’association Gaïa Energies de Belfort mais pas citoyen du Grand Belfort. Mes valeurs en faveur des énergies renouvelables et de la sobriété énergétique que j’ai acquis tout au long de mes études m’ont poussé à rejoindre cette association.

Au sein de celle-ci je suis « Animateur énergies renouvelables » tout comme mon collègue Arnaud COTTET.

En tant que chargé de mission « Animation énergies renouvelables » nous pouvons accompagner sur le grand Belfort toutes les communes, petites entreprises, bailleurs sociaux et associations dans leurs projets d’énergies renouvelables (solaire photovoltaïque ou thermique, chaudière biomasse, géothermie…) et également de maitrise de l’énergie (rénovation thermique de bâtiments).

C’est pourquoi je me sens concerné par ce PCAET et j’espère pouvoir y contribuer à mon échelle, pour ceux que ça intéresse vous pourrez retrouver une description plus complète de nos missions dans la catégorie « Les acteurs s’engagent ».

A bientôt.

Bonjour,

Moi c’est Arnaud COTTET, j’habite sur le territoire proche de Belfort, et salarié au sein de l’association Gaïa Energies. Engagé à titre personnel pour la sobriété énergétique, mon parcours professionnel suit la même voie.

Après avoir constaté les difficultés de la rénovation énergétique dans le bâti ancien, je me suis réorienté sur l’aspect production d’énergie & principalement à partir d’énergies renouvelables afin d’apporter des solutions adaptées et adaptables. Mon activité en tant qu’Animateur Energie Renouvelable au sein de l’association Gaïa Energies me permet d’être un acteur de la transition énergétique en accompagnement des porteurs de projet (hors particulier me concernant). SI vous êtes intéressé, vous pourrez retrouver plus de détails concernant cette mission dans la catégorie « Les acteurs s’engagent ».

Je suis donc intéressé à double titre à faire avancer le PCAET pour qu’il aboutisse à un programme apportant des objectifs et axes de changement à l’échelle de notre collectivité, avant de voir plus loin…

Bonjour,
Je suis Elise Guldemann, j’habite une commune du Grand Belfort, je suis maman de 3 enfants et directrice de l’association Gaïa Énergies.

Convaincue de l’urgence d’agir collectivement et individuellement pour lutter contre le réchauffement climatique, je me suis reconvertie professionnellement il y a quelques années en rejoignant l’association Gaïa Energies, en tant qu’animatrice pour sensibiliser les enfants (à l’école et autour de l’école) et en tant que conseillère en rénovation pour aider les ménages à réaliser des travaux les plus performants possibles, obtenir des subventions et maitriser leur budget.

Cela m’a permis de rencontrer énormément de personnes concernées et convaincues et de passer de la « prise de conscience » à « l’action ». Je suis ravie de lire les engagements et la motivation de chacun sur ce forum. ENSEMBLE nous pouvons adopter des solutions concrètes, collectives, viables et adaptées à notre territoire de vie.

Au plaisir de vous rencontrer !

Bonjour, je suis Virginie Véjux, maman d’un petit garçon et j’habite une commune du grand belfort.

Dans la vie vie pro, je travaille pour Unis-Cité où j’accompagne des jeunes en service civique qui ont pour mission de contribuer à la protection de la biodiversité, agir en faveur du climat ainsi qu’avec des jeunes décrocheurs qui sont loin de toutes ces sujets.

Depuis que j’accompagne des volontaires, je suis des formations, travaille avec des asso environnementales et même si j’avais déjà conscience qu’il fallait agir, c’est devenu une question de plus en plus importante.

J’ai la chance de travailler au quotidien avec jeunes européens et réfugiés qui m’apporte un regard nouveau sur nos actions locales et leurs interrogations/ remarques me laissent souvent sans voix.

C’est aussi pour cela que j’ai envie de contribuer au plan.

Bonjour,
Moi c’est Angèle. Je suis une simple citoyenne. J’ai un emploi administratif, je suis maman d’un ado de 16 ans. Je m’intéresse depuis longtemps aux questions d’environnement avec en plus une préoccupation sociale. L’un ne va pas sans l’autre à mon sens.
Je me réjouis de la prise de conscience actuelle mais je crains qu’il ne s’agisse que de paroles et de belles intentions pour certains… Je suis persuadée qu’il faut prendre rapidement des décisions courageuses et radicales pour changer les choses. Les mesurettes, le greenwashing et les petites actions individuelles ne servent à rien à part créer de l’espoir et des désillusions.
Je me sens bien impuissante et je trouve très dommage que les politiques au pouvoir depuis des décennies n’agissent pas, ou si peu. :frowning:
Voilà mon état d’esprit. Pas très optimiste me direz-vous… Sauf quand je regarde les jeunes qui s’engagent aujourd’hui fortement, ça me redonne envie d’y croire ! :slight_smile:

1 « J'aime »